Center for Hyperbaric Oxygen Therapy

 

 

Aspects techniques                                      


L'Hôpital Militaire Reine Astrid a joué un rôle précurseur en ouvrant, en 1991, le premier centre hyperbare hospitalier en Belgique. La chambre qui équipait alors notre service était une chambre reçue en prêt par la composante terrestre de l'Armée belge.

La
COMEX 1500 est à l'origine, une chambre de secours pour plongeurs. Bien que médicalisé et adapté, notre Yellow Submarine ne répondait pas à une définition de chambre hyperbare thérapeutique. Dix ans après, nous avons pu mettre en oeuvre notre nouvel outil.

    

Sa destination finale va vers les patients de soins intensifs.

    

Ce sont deux lits qui peuvent être immédiatement introduit à l'intérieur de la chambre qui pourra recevoir tous les équipements utilisés en unité de soins intensifs (moniteur, perfusions, respirateur artificiel, etc...)
Naturellement, pour créer toutes les conditions de sécurité pour le patient mais aussi pour le personnel médical, nous avons veillé à développer des volumes intérieurs spacieux. A cette fin, les
dimensions internes de la chambre sont une longueur de 8500 mm pour un diamètre de 2800 mm. La chambre thérapeutique ayant un volume de 40 m³.

Comme cette chambre doit être polyvalente l'aménagement intérieur permet également de recevoir quatre patients sur brancards ou seize patients assis confortablement.

Nos patients chroniques sont particulièrement choyés. En effet, à chaque traitement ils ont le difficile choix entre trois programmes radios, deux CD et un film délassant. Naturellement, la lecture reste possible via un éclairage personnalisé !

Le tableau de commandes relatif à cette installation, est entièrement informatisé. La surveillance des paramètres est répartie sur deux ordinateurs à fonction exclusive; le premier prend en charge les paramètres de temps et pression et le second, les paramètres de distribution de gaz thérapeutiques mais aussi centrale des alarmes. Rien n'est laissé sans contrôle !

 

Toutes ces commandes informatisées sont doublées par des commandes électriques, elles mêmes doublées par des commandes manuelles. Rien n'est laissé au hasard !

En ce qui concerne les besoins en air, vous devinerez qu'ils sont énormes...pas moins de 200.000 litres d'air sont nécessaires au déroulement d'un protocole "normal" (2.5 ATA durant 90'). Les réserves d'air sont donc conséquentes, à savoir 500.000 litres d'air gonflés par 4 unités de compression HP de 48 m³/ Hr chaque.

Mais tout cela ne sert à rien sans du personnel qualifié et de qualité !
Là non plus, pas de secret ! Seules des formations permanentes, participations à des symposiums, congrès, etc... pour toutes les catégories de personnel permettent d'assurer qualification et qualité.

Mais la réussite d'un centre hyperbare est surtout le fruit d'un travail d'équipe avec, en ce qui nous concerne, trois pôles: les médecins, les infirmiers et les Caisson Masters.
Sans dévaloriser les rôles essentiels des médecins et infirmiers, ce sont les Caisson Masters qui font "tourner" la machine et ici on les appelle "les mousquetaires" au service de la chambre hyperbare 24/24hrs: Rob, Bart, Yoerik, Danny, Igor, Will et Thierry assurent et rassurent par leur professionnalisme, une solide formation para-médicale et une disponibilité sans faille vers nos patients.

Pour tout complément d'information, n’hésitez pas: rob.houman@mil.be

 

Top